Sarah Lamour

Formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Toulon, elle touche à tous les arts de la scène : danse, chant, écriture théâtrale … Quelques années plus tard, elle obtient le Certificat de Fin d’Etude Théâtrale et un Master de Lettres.  Depuis, elle travaille pour diverses compagnies régionales (Cie du Théâtre de Cannes, Cie de l’Echo, Cie Le Bruit des Hommes, Cie des Arts, Tocoloro Cie) et dispense des cours et stages de théâtre. Elle  participe à de nombreux projets audiovisuels et scéniques (Comédie de Beckett, Le Baiser de la Veuve d’Horovitz, À tous ceux qui de Renaude, La nuit panique d’après Arrabal et Jodorowsky…).

Elle se produit dans Contrôle d’Identité d’Alexandra Badea et apporte son regard artistique au spectacle Témoignage d’un professeur de théâtre en prison.

En 2012 elle met en scène Lilith-performance et participe à plusieurs tournages (série Caïn pour France 2, court-métrage Le Cirque en Eveil pour le SATIS, court-métrage Sommeil Contradictoire de Thomas Bissière pour le Festival TLN/Expérimentations urbaines).

Elle se produit dans Days of Nothing en 2014.

Elle propose en 2016 et 2017 des lectures des derniers livres de Tania de Montaigne, Noire et Nous n’avons pas fini de nous aimer, et récemment Love letters de A. Gurney et L’interimaire de R. De Vos.

Elle pose comme modèle pour l’artiste Léna Durr dans le cadre de l’exposition « Show me the way… » à l’Hôtel Windsor à Nice.

En 2017-18, on la retrouvera comme comédienne dans la pièce Membre de C. Lestien, et elle réalise l’ambitieuse mise en scène de Tartuffe en 2018. Elle met en scène Le Poisson belge de L. confino en 2019-20.

Elle réalise en 2019 sur une lecture mise en espace de J’ai pris mon père sur mes épaules de F. Melquiot avec 8 comédiens.

Depuis 12 ans elle est l’organisatrice du Festival « Equinoxe  » et met en scène le grand spectacle Rêve-party, qui a accueilli 4000 personnes en 2014.

Site perso

Profil Allociné